La nuit n'a que très rarement été étudiée par la philosophie, sans doute parce qu'elle représentait un cadre antithétique à la vérité, au bien ou à la sagesse. Elle est en effet souvent associée à l'obscurité - voire l'obscurantisme -, à l'erreur, au confus ou même au danger. À côté d'elle, le jour semblait être un terrain plus propice à la réflexion rigoureuse, méthodique et certaine que recherche la philosophie.
Pourtant, la lumière ne brille que sur fond d'obscurité, le son ne provient que d'un silence préalable. Penser la nuit, c'est alors repenser, par ce silence et cette obscurité, le monde et les autres. Ce dossier montre que l'étude de la nuit, son histoire, notre façon de la vivre - à travers la fête, le sommeil, la flânerie, des expériences réelles ou littéraires - se révèle être nécessaire pour toute réflexion philosophique.




Quelques pages du numéro 6




Procurez-le vous !



Pour acheter notre dernier numéro sur la nuit c'est ici !



L'équipe du pôle revue 2017-2018



Hugues Wattebled
Rédacteur en chef
Jad Benyahia
Membre du comité de rédaction
Margot Holvoet
Membre du comité de rédaction
Timothé Césa
Membre du comité de rédaction

Nos généreux partenaires




Télécharger le dossier de presse et diffuser la bonne parole